jeudi 20 août 2009

Un sifflet avec un noyau d'abricot.

Faire un trou sur la partie la plus bombée du noyau.
Il faut user la coque,
étant enfant on le faisait
sur la pierre d'un abreuvoir.
C'est long à faire, mais ça marche.
Vider ensuite le noyau de son amande avec un clou.

13 commentaires:

  1. Moi aussi j'en ai fait des dizaines étant petiote, sur les marches des escaliers!!

    RépondreSupprimer
  2. Ok je cours acheter un abreuvoir et dés que j'ai réussis je siffle tu sauras que je suis de retour à Paris
    christian

    RépondreSupprimer
  3. On fait beaucoup de choses avec les noyaux d'abricots, ma spécialité c'est les bouillottes!

    RépondreSupprimer
  4. il doit falloir quand même beaucoup de patience, chose qui n'est pas mon fort-)

    RépondreSupprimer
  5. ohhhhhhh! ça me rapelle mon enfance, j'en ai usé des noyaux sur le mur de ma maison

    RépondreSupprimer
  6. Anne Air16:29

    J'aime bien le cadrage de ta photo : çà fait surréaliste un peu. Je vois le clou en guise de nez, le noyau en guise d'oeil droit...
    Mais où est donc la bouche ?!
    Non, non, je n'ai pas fumé...

    RépondreSupprimer
  7. Trop impatiente, moi je les casse avec une pierre et je mange l'amande....
    :-)

    RépondreSupprimer
  8. ooh moi aussi j'en ai fait plusieurs fois quand j'étais petite.. on frottait le noyau sur tout les murs de la ville en se baladant, ça nous a occupé plusieurs été!

    RépondreSupprimer
  9. ah c'est cool ca me rappelle pas mal de choses merci pour l'article!

    RépondreSupprimer
  10. Anonyme12:46

    bonjour,faut il percer des deux cotés ?

    RépondreSupprimer