jeudi 12 mars 2015

Un poireau à l'aquarelle.

 Matériel :
- un poireau
- un crayon
- une feuille
- une boîte d'aquarelle

L'hiver touche à sa fin, il est temps de courir chercher un beau poireau.
Sélectionnez le plus beau, le plus ferme, bien frais, avec un maximum de poils au bout.
De retour à la maison, vous pouvez le déshabiller pour mieux comprendre l'entrelacement des feuilles.

Mettez-le sur une feuille blanche et commencez à le croquer...
N'hésitez pas, pour la composition à prendre un format en longueur.

        Couleur : Aquarelle mini Sennelier au Géant des beaux arts.

En aquarelle, le blanc n'existe pas. On utilise le blanc du papier.
Utilisez le vert de vessie pour les feuilles, vous pouvez rajouter une pointe de rouge vermillon dans votre vert pour obtenir un vert plus sombre. Pour les poils, utilisez la terre d'ombre brulée sur la base du poireau et un mélange de jaune et de terre d'ombre pour le bout des poils.
Travaillez avec le gris de payne très dilué sur la base du poireau.
Quand les feuilles se chevauchent, n'hésitez pas à jouer le contraste ombre-lumière pour donner un côté appétissant au poireau.


10 commentaires:

  1. Superbe !!! Décidément le poireau est un légume inspirant ; )

    RépondreSupprimer
  2. Hey keep posting such good and meaningful articles.

    RépondreSupprimer
  3. Waouh...je suis admirative !!!

    RépondreSupprimer
  4. wuauuuu
    c'est superbe, bravo Isabelle!
    A bientôt
    Renata
    http://lesimages2renata.com

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique aquarelle!
    Bises de Chicago~

    RépondreSupprimer